Les ateliers écriture & oralité

Depuis sa création, La Ruche propose des ateliers « écriture & oralité » (ateliers d’initiation, de pratique ou de perfectionnement), intervenant ainsi de quelques heures à plusieurs semaines, pour des publics à partir de 11 ans. Elle s’appuie sur des méthodes actives et implique les participant.e.s dans le déroulement des projets.

Ces ateliers ont des objectifs pédagogiques communs et des objectifs artistiques spécifiques aux disciplines proposées (écriture/slam, chant, rap).

Objectifs pédagogiques

A l’issue de l’action, les jeunes sont en capacité de :

Décrypter et commenter une œuvre poétique

S’exprimer sur les plans personnel et émotionnel

extérioriser leurs opinions et leurs ressentis, libérer leur parole.

Faire preuve d’écoute active, prendre en compte et accepter l’individu et le groupe

Affirmer un point de vue dans un climat de confiance permettant de renforcer l’estime de soi

Conscientiser leur capacité à inventer et à improviser

Élaborer des idées propres sur des thématiques libres ou définies

Perspectives / restitutions

Au terme des ateliers, La Ruche peut proposer différentes modalités de valorisation du travail des participant.e.s.

Productions écrites, audio et/ou visuelles :

Élaboration de recueils

Création d’un accompagnement musical pour les textes

Enregistrement audio et/ou vidéo sur supports numériques

Valorisations scéniques :

Création de spectacles chorégraphies, mise en scène des textes et/ou chansons, concours d’éloquence, etc.

Restitutions à l’occasion des scènes organisées par l’association (scènes slam, scènes ouvertes, concours d’éloquence, battles de compliments, etc.)

Restitutions à l’occasion de manifestations dédiées (au sein ou en dehors des structures accueillantes)

Participation, à l’échelle départementale, régionale ou nationale, à des tournois interscolaires et/ou à des concours (d’éloquence)

La Ruche privilégie les restitutions organisées au sein d’institutions et d’équipements culturels reconnus (scène nationale, salles de spectacles, etc.) afin d’intégrer la fréquentation de ces lieux dans le parcours pédagogique. Pour La Ruche, les pratiques artistiques sont un outil populaire d’éducation et de conscientisation des publics de demain.

Les actualités Écriture & oralité
La MJC de Persan en débats !

La MJC de Persan en débats !

La commune de Persan, à travers sa Maison de la Jeunesse et de la Culture (MJC) développé depuis 2018 un parcours pédagogique autour de l’art oratoire pour permettre aux habitant.e.s de s’exercer à la prise de parole en public et d’affûter leur sens critique. Ce...

lire plus
La Ruche s’engage à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise

La Ruche s’engage à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise

Œuvrant pour favoriser l’accès à la culture par, avec et pour tous, La Ruche intervient depuis 2016 à la Maison d’Arrêt du Val d’Oise (MAVO). Elle y anime régulièrement des ateliers pédagogiques autour de plusieurs disciplines artistiques : ateliers slam & poésie...

lire plus
Les ateliers Slam

Écrire et déclamer

Dans la langue anglaise, le verbe « slam » signifie claquer. Initialement, on parlait de slam pour désigner une restitution spectaculaire. Un « slam de poésie » est donc une restitution orale, scénique et codifiée de textes poétiques. On parle aujourd’hui couramment de slam pour évoquer ce courant de la poésie contemporaine, né dans les bars de Chicago dans les années 1980. Il allie écriture, interprétation et gestuelle.

Figure de proue de La Ruche, cette discipline est développée à travers notamment l’organisation de scènes slam sur le territoire valdoisien.

Objectifs artistiques
  • Appréhender les techniques d’écriture et d’interprétation (figures de style, rhétorique, rythme, élocution et phrasé, souffle, harmonie, etc.)
  • Mettre en scène les textes (présentation, expression et échange avec le public, appropriation de l’espace scénique, etc.)
  • Découvrir et s’approprier le matériel musical
Déroulé type des séances
  • Présentation et genèse du slam (histoire, personnalités, spécificités géographiques…)
  • Jeux d’écriture (écriture en mouvement, écriture spontanée, etc.)
  • Écriture libre ou thématisée selon les objectifs des structures accueillantes, en nous adaptant aux programmes scolaires et/ou aux manifestations programmées sur la période (exemple : Semaine de lutte contre les discriminations)
  • Travail sur l’expression corporelle et scénique (présentation, posture, gestuelle, intonation, etc.)
Les ateliers Rap

Rythmer et rimer

Le rap est l’une des cinq disciplines du Hip Hop. Sur des paroles, scandées sur une musique rythmée et syncopée, les « maîtres de cérémonie » (MC’s), chacun dans son style, dans son flow (sa manière de déclamer), abordent différents sujets tour à tour engagés, drôles ou légers. Né dans le Bronx aux États-Unis dans les années 70, il a été popularisé à la fin des années 1980 en Europe et particulièrement en France. Aujourd’hui, en France, le rap est devenu le courant musical le plus populaire en France et domine le marché musical.

Objectifs artistiques
  • Appréhender les techniques d’écriture et d’interprétation (figures de style, rhétorique, rythme, élocution et phrasé, souffle, harmonie, etc.)
  • Mettre en scène les textes (présentation, expression et échange avec le public, appropriation de l’espace scénique, etc.)
  • Découvrir et s’approprier le matériel musical
Déroulé type des séances
  • Présentation et genèse du rap et du mouvement hip-hop (histoire, personnalités, spécificités géographiques…)
  • Jeux d’écriture (écriture en mouvement, écriture spontanée, etc.) et d’improvisation
  • Travail de la voix, du rythme, du flow
  • Écriture libre ou thématisée, selon les objectifs des structures accueillantes, en nous adaptant aux programmes scolaires et/ou aux thématiques des manifestations programmées sur la période (ex : Semaine européenne du développement durable)
  • Travail sur l’expression corporelle et scénique (présentation, posture, gestuelle, intonation, etc.)
  • Écoute musicale, décryptage et analyse de morceaux (textes et musique)
  • Découverte de la scène et de l’amplification
  • Interprétation et élaboration d’une mise en scène individuelle et/ou collective
Les ateliers Chant

Écouter et s’exprimer

Objectifs artistiques
  • Appréhender les techniques de chants et d’interprétation (sonorités, rythme, élocution et phrasé, souffle, harmonie, etc.)
  • Mettre en scène les textes (présentation, expression et échange avec le public, appropriation de l’espace scénique, etc.)
  • Découvrir et s’approprier le matériel musical
  • Développer les capacités d’improvisation et d’invention vocale dans le cadre de la création individuelle et collective
Déroulé type des séances
  • Tour d’horizon de musiques et de chants de différentes régions du monde
  • Jeux d’initiation et d’écoute musicale : écoute collective et reconnaissance d’instruments, de genres, de styles, d’époque et de lieu, etc.
  • Écriture libre ou thématisée, selon les objectifs des structures accueillantes, en nous adaptant aux programmes scolaires et/ou aux thématiques des manifestations programmées sur la période (ex : Festival des solidarités)
  • Travail sur l’expression corporelle et scénique (présentation, posture, gestuelle, intonation, etc.)
Les ateliers Éloquence

Composer et convaincre

Premier élément qui relie les êtres au monde qui les entoure, la parole est capitale dans l’expression, notamment publique et revêt plusieurs aspects : se faire entendre, l’ancrage du corps, une parole structurée, le choix des mots, etc. C’est à travers le reportage « A voix Haute » du programme « Eloquentia » réalisé par Stéphane De Freitas et Ladj Ly que les concours d’éloquences se sont popularisés. Des thématiques sont travaillées en atelier puis restituées individuellement devant une tribune et un jury à convaincre. Elles peuvent aborder différents sujets tels que : « la vérité est ailleurs », « les forts paient-ils toujours ? », « peut-on être trop libres de s’exprimer ? », « quoi, qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? », etc…

Objectifs spécifiques
  • Construire, enrichir et affirmer un point de vue, une opinion
  • Développer la culture du dialogue et du débat, en respectant les connaissances de chacun
  • Acquérir des compétences en matière de diction, d’intonation, d’expression corporelle (se présenter, parler à un public, adopter une posture scénique, etc.)
  • Appréhender différentes techniques d’écriture (figures de styles, etc.)
Déroulé type des séances

Les ateliers éloquence s’articulent autour de plusieurs modules :

  • Méthode de discours : l’introduction (l’entrée en matière + le sujet + le sommaire), le développement (la narration, les arguments, la réfutation d’arguments opposés), le final (rappel des idées clés et conclusion)
  • Gestion et développement de la voix et de la tessiture vocale (ensemble de notes pouvant être émises par une voix)
  • Slam : appréhension du poids des mots dans les discours et des figures de styles afin d’apporter du volume aux propos (présentation du slam, jeux d’écriture en mouvement, spontanée, collective, écriture de textes (thématisés ou libres)
  • Expression scénique : travail autour du jeu de scène, la présentation, la posture, la gestuelle, l’intonation, la théâtralisation, etc…
Les ateliers Battle de compliments

Valoriser et séduire

Inspirée de la culture du clash, elle-même issue du hip-hop, les battles de compliments, encore méconnues du grand public, sont apparues il y a quelques années au Québec.

L’idée est simple : à l’inverse du clash, qui vise à déstabiliser son adversaire, les battles de compliments consistent à séduire et valoriser son partenaire de manière poétique et éloquente lors d’une rencontre organisée en plusieurs rounds. Cette rencontre est arbitrée par un présentateur et rythmée par des sonnettes de rings, qui lancent et ponctuent les interventions, comme sur un ring de boxe.

Déroulé-type des séances
  • Présentation des battles de compliments (genèse, histoire, philosophie, exemples et démonstrations)
  • Ateliers d’écriture (les procédés d’exagération (gradation, énumération…) et de comparaisons (comparaisons, métaphores…), incitant les publics à explorer tous les aspects à valoriser chez l’adversaire (physique, environnement, origines, personnalité, etc.)
  • Ateliers d’interprétation. La voix de l’orateur est capitale lorsqu’il prend la parole. À ce titre, La Ruche propose un temps autour de la gestion de la voix, de son développement et de l’appréhension de la tessiture vocale (ensemble de notes pouvant être émises par une voix)
Taille des polices
Contraste
M