Les ateliers graffiti

Depuis sa création, La Ruche propose des ateliers graffiti (ateliers d’initiation, de pratique ou de perfectionnement), intervenant ainsi, de quelques heures à plusieurs semaines, pour des publics à partir de 11 ans. Elle s’appuie sur des méthodes actives et implique les participant.e.s dans le déroulement des projets.

Objectifs pédagogiques

A l’issue de l’action, les jeunes sont en capacité de :

Décrypter et de commenter une composition visuelle

Utiliser les arts plastiques comme moyen d’expression personnelle et émotionnelle (extérioriser leurs opinions et leurs ressentis, libérer la parole)

Faire preuve d’écoute active

prendre en compte et accepter l’individu et le groupe

Affirmer un point de vue dans un climat de confiance permettant de renforcer l’estime de soi

Conscientiser leur capacité à créer et à improviser

Élaborer des idées propres sur des thématiques libres ou définies

Perspectives / restitutions
Au terme des ateliers graffiti, La Ruche peut proposer différentes modalités de valorisation du travail des participant.e.s.
Vernissages des fresques collectives réalisées en atelier
Édition d’un portfolio avec les créations réalisées lors d’un ou de plusieurs ateliers
Organisation d’expositions (toiles individuelles et collectives, objets et/ou mobilier) avec possibilité d’itinérance de sites en site
Défilé de vêtements customisés
La Ruche privilégie les restitutions organisées au sein d’institutions et d’équipements culturels reconnus (scène nationale, salles de spectacles, etc.) afin d’intégrer la fréquentation de ces lieux dans le parcours pédagogique. Pour La Ruche, les pratiques artistiques sont un outil populaire d’éducation et de conscientisation des publics de demain.
Les ateliers graffiti

Le terme italien graffito, au pluriel graffiti, dérive du latin graphium (éraflure) qui tire son étymologie du grec graphein qui signifie écrire, dessiner ou peindre.

Puisant son origine dans les civilisations antiques, le graffiti est une inscription calligraphiée ou un dessin tracé, peint ou gravé sur un support a priori non prévu à cet effet.

Le graffiti urbain s’est développé en milieu urbain dans un contexte de tensions politiques et de climats sociaux perturbés propices à la prolifération de messages de propagande et/ou de résistance. Il a gagné une vocation artistique à partir des années 60 dans plusieurs pays des deux côtés de l’Atlantique, du fait notamment de la disponibilité d’aérosols de peinture, originalement destinés à la peinture automobile. A partir des années 1970, le monde de l’art s’est ouvert aux graffiti-artistes, lesquels commencèrent à peindre sur des toiles et à exposer en galerie.

Longtemps regardé comme un sujet négligeable, le graffiti constitue aujourd’hui un véritable phénomène de société à l’échelle mondiale.

Objectifs artistiques
  • Identifier les différents styles artistiques du graffiti (block letters, bubbles, paper, le négatif, modulaire, wild style, etc.)
  • Connaître et intégrer les techniques liées au graffiti (peinture aérosol, pochoirs, maniement du marqueur, du Posca, de la bombe aérosol (pression et précision des tracés, contours et remplissage, pouvoir couvrant, qualité des pigments, nuancier, etc.).
  • Exprimer leur créativité, identifier et assumer leur geste artistique dans un processus créatif participatif
Déroulé-type des scéances :
  • Présentation de l’historique et des différents courants du graffiti
  • Découverte et manipulation du matériel de peinture (aérosols, marqueurs, pochoirs, etc.) et de protection (masques gaz, combi, gants, bâches, cellophane, etc.)
  • Découverte des différentes techniques artistiques et des supports (murs, planches de bois apprêtées, liège, plaques PVC, textile, objets, mobilier, etc.)
  • Création libre collective et/ou individuelle sur papier
  • Création d’un thème et réalisation de croquis (fresque avec paysages, personnages et/ou lettrage/textes)
  • Démonstration et entraînement sur un mur en cellophane
  • Création en situation réelle : de la conception à la finalisation (traçage, remplissage, aplat d’une teinte, dégradé, contraste, lumière, effets, ajout de motifs ou formes, contours, etc.).
A noter : les ateliers graffiti proposés par La Ruche peuvent être déclinés autour de diverses techniques alternatives : cellograff, graffiti numérique, light graffiti (tags virtuels réalisés à l’aide d’une lampe fluorescente), graffiti végétal, etc.
Taille des polices
Contraste
M